Laloux : le Français

LE CONTENU DE CET ARTICLE N’EST MALHEUREUSEMENT PLUS VALIDE. LE PERSONNEL A CHANGÉ ET LA QUALITÉ DE LA MAISON EN A SOUFFERT. 

D’AUTRES SUGGESTION DE RESTAURANTS ICI. 

restaurant-laloux-incontournable-montreal-3

En 2016, le restaurant Laloux fêtera ses 30 ans (!). La longévité de l’établissement est certes remarquable, mais ce qui l’est encore plus, c’est que ce restaurant est encore d’actualité et son menu d’inspiration de bistro français est toujours un des meilleurs de Montréal. Le Laloux est un des meilleurs restaurants de Montréal et un de nos préférés également.

Le décor du Laloux est inspiré du chic bistro français. Réalisé par Jean Duval et Luc Laporte, l’endroit est sobre et élégant; beaucoup de bois, un grand bar en marbre, des tables nappées de blanc contrastées avec des chaises de bois noires. La pièce d’un peu plus d’une soixantaine de places possède beaucoup de boiseries et des grandes fenêtres qui laissent entrer une lumière remarquable. Une terrasse à l’arrière est disponible pour les jours d’été. L’établissement respire le travail bien exécuté et la passion pour le métier.

Ce qui fait du Laloux un incontournable de Montréal est sa constance à offrir un produit d’une qualité exceptionnelle.

Au niveau du menu, le chef de grand talent Jonathan Lapierre-Réhayem (5e péché, Brontë, XO, Montée de lait et Laloux depuis 4 ans) fait des petits miracles.  Avec un  souci de travailler avec des produits bruts des petits artisans près de Montréal. Ce qui qualifie la cuisine du Laloux est le souci d’utiliser des ingrédients simples avec équilibre et précision. Tout dans l’assiette a une raison d’être. Les protéines restent sensiblement constantes —  omble chevalier de Gaspésie, bavette ou filet ou côte de bœuf de Drummonville, magret de canard, pétoncles, ris de veau, etc. — mais les accompagnements changent selon les saisons. Le Laloux offre une des meilleures côtes de bœuf vieillie un mois, légumes et sauce forestière de Montréal. 95$ pour deux personnes (!), mais ô combien mémorable. On verse une petite larme juste à y repenser.

Au niveau de la carte des vins, c’est David Vincent qui s’en occupe depuis plus de huit ans. Les choix sont à plus de 80% d’importations privées, du Français, de l’Italien, de l’Allemand, du Grec, de l’Espagnol, etc. Le menu de consommations est également axé sur les producteurs biologiques et les vins natures.

Le restaurant prône une restauration responsable en réduisant un maximum l’impact néfaste sur la planète un petit geste à la fois. Les produits de la mer du restaurant proviennent d’ailleurs de pêcheries durables et responsables et le restaurant est parrainé par Ocean Wise – Aquarium de Vancouver. Le menu indique les artisans avec lesquels l’établissement fait affaire; une belle preuve de respect pour leurs produits et leur travail. Le restaurant Laloux a reçu le prix Ulysse 2015 Tourisme Montréal du meilleur restaurant montréalais avec des pratiques responsables et durables. Bravo. 

Si vous trouvez le menu un peu dispendieux pour vos moyens, on vous suggère le Pop! Laloux à la porte d’à côté. Le petit restaurant a ouvert ses portes au Printemps 2005 et dans une salle pittoresque remarquable, l’endroit est certainement un des trésors cachés de Montréal. Le menu est fait selon le menu du Laloux et leur formule de deux entrées et un dessert pour 20$ est presque impossible pour la qualité offerte. « Nous pouvons nous permettre cette folie grâce au Laloux juste à côté, sinon ce serait impossible. »

Dans les deux établissements, l’équipe de professionnels en salle comme en cuisine s’assure de vous offrir une expérience des plus agréable. La cuisine est ouverte tous les jours jusqu’à 22h30 en début de semaine et 23h en fin de semaine. Lunch du lundi au vendredi.

Merci à toute l’équipe pour un travail si exceptionnel. Merci pour cet établissement de renommée.

© photos Jean Longpré

restaurant-laloux-incontournable-montreal-2

restaurant-laloux-incontournable-montreal

restaurant-laloux-incontournable-montreal-4



You Might Also Like

  • Fiers partenaires