• Bête à Pain
    114 Fleury Ouest
    http://www.labeteapain.com
    Allez-y en , gagnez votre resto ! >
    514-507-7109

    Pop-Up Bête à Pain

    bete-a-pain-restaurant-2

    L’article sur la Bête à Pain Fleury ici. 

    Marc-André Royal 

    La bête à pain est une boulangerie bio-restaurant-traiteur avec un permis d’alcool. L’établissement appartient à Marc-André Royal, jeune entrepreneur restaurateur, maintenant aussi mari et papa. Il a 39 ans, a travaillé à l’Express, à Londres, au chic club 357C et a ouvert la feue Brasserie Brunoise. Il y a sept ans, pour sortir du brouhaha de la restauration du centre-ville et du plateau de Montréal, il ouvre le restaurant le St-Urbain sur la rue Fleury. Marc-André aidé du chef Adam Ganten, fait de l’endroit un succès. Le restaurant de quartier devient aussi restaurant de destination. Quatre ans plus tard, lorsqu’il commence à sortir des heures de fou de restaurant — en autres parce qu’Adam s’occupe en grande partie de la cuisine — Marc-André décide d’ouvrir une boulangerie à la porte d’à côté. “Ma blonde était pas contente! Mais maintenant que ça roule elle est ben contente!” (rires) Il y a donc trois ans, Marc-André Royal ouvre la Bête à pain.

    Son pain est divin. Ses pâtisseries et viennoiseries aussi. La preuve; plus de 300 clients y passent chaque jour. 297 satisfaits et 3 semi-satisfaits parce qu’en vie, il y a du monde toujours insatisfait. N’étant qu’une boulangerie au début, l’endroit a maintenant une soixantaine de places, propose un lunch, un brunch, des plats à emporter concoctés par la talentueuse chef Erin Mahoney offre également une multitude de délices de boulanger et fait beaucoup d’heureux.

    Les Pop-ups de la Bête à Pain

    Il aurait donc pu se reposer un peu sur le succès de ses établissements, mais non. En esprit d’entrepreneur, Marc-André décide de lancer des pop-ups. À la fin du mois de mars, il en a organisé un aux saveurs mexicaines; Julio Guajardo et Kate Chomyshyn de La Catrina étaient les chefs invités. Chefs d’une petite entreprise qui crée de délicieuses “paletas”, des popsicles mexicains distribués entre autres chez Satay Brothers, au Restaurant Mais, au Bota Bota et chez Léché Desserts. On leur souhaite très fort qu’ils ouvrent un petit quelquechose à eux, parce que ce qu’ils nous ont préparé était divin.

    Le menu pop-up exceptionnel servi à la bête à pain était composé d’une entrée de Mactre de Stimpson avec sauce Leche de Tigre et caviar mujol (délicieux). Suivi d’un ceviche d’huitres, pieuvre et pétoncle et tostada (coup de cœur), de tacos de morue d’Islande, de queso fundido de coq, d’agneau du Québec Barbacoa (encore tous excellents) et de beignets chauds, sauce au chocolat pimenté et mignardises. Chaque service entraînait un assouvissement unanime dans la salle.

    Peut-être était-ce aussi parce que l’alcool coulait à flots; délicieux cocktails d’accompagnements préparé par le talentueux gérant du feu Baldwin Barmacie Marc Bungarten — le plus beau, le plus fin et le meilleur, parce qu’il est mon amoureux (rires). Durant l’été, les pop-ups auront lieu plus souvent et seront préparés sur la terrasse. Des chefs invités, des thématiques et surtout des plats exquis à déguster en bonne compagnie; soirées amusantes et agréables. Le prochain se fera au début du mois de mai et vous devriez vraiment l’essayer. Pour réserver.

    bete-a-pain-restaurant-3

    bete-a-pain-restaurant-7

    bete-a-pain-restaurant-6

    bete-a-pain-restaurant-4

    bete-a-pain-restaurant-5

    bete-a-pain-restaurant



    You Might Also Like

  • Fiers partenaires