_

Bon, idéalement, je vous suggère de préparer quelque chose à la maison pour la St-Valentin, rien de compliqué, mais juste quelque chose que vous aurez cuisiné vous-même.

Si vraiment, vos aptitudes se résument à l’ouverture d’une boîte de thon et qu’il vous arrive de confondre rutabaga et topinambour, sans doute serait-il préférable que vous ameniez l’être chéri ailleurs pour casser une petite croûte.

Voici donc quelques adresses que j’aime particulièrement et où célébrer Valentin, ce saint qui, si vous l’oubliez, pourrait vous coûter beaucoup plus cher qu’un souper au restaurant :

Lili Co. — (514) 507-7278 – 4650, rue de Mentana
Pour l’ambiance feutrée (quand le grand roux en cuisine accepte de baisser le volume des Red Hot Chili Peppers) et la cuisine délicate du chef Pellizzari si propice aux confidences et aux déclarations.

Pullman — (514) 288-7779 – 3424, avenue du Parc
Cet endroit reste LE bar à vins où tous les soirs on peut voir Bruno Baën, LE designer d’intérieur qui rend folles les clientes et jaloux les clients. Petite cuisine impeccable et présence inestimable d’une de mes tire-bouchonnettes préférées en ville, Véronique Dalle.

Le Vin Papillon — 2519, rue Notre-Dame Ouest
Leur site dit : «Aucunes réservations. Premier arrivé premier servi. Du mardi au Samedi, de quinze heures à minuit. » Moi, je dis que si vous aimez vraiment votre moitié, vous saurez trouver une place. Je dis ça comme ça.
PS : vous pourriez leur dire que, en français, « Aucunes réservations », ça s’écrit « Aucune réservation ». Ils vous offriront peut-être un petit verre. Santé !

Bouillon Bilk — (514) 845-1595 – 1595, boulevard Saint-Laurent
Pour la cuisine de François Nadon et la houlette intelligente de Mélanie Blanchette en salle.

Grazziella — (514) 876-0116 – 116, rue McGill
Ah, Graziella ! Endroit agréable où vous charmerez sans aucun doute votre invité(e) par l’estomac.

 

La Tamalera — (438) 381-5034 – 226, rue Fairmount Ouest
Si vous êtes un peu à court de finances, allez rigoler chez Nelly. Son mini resto, maxi mexicain, de la rue Fairmount est dans la catégorie « pas cher, hors de l’ordinaire ». Prenez une bière bien fraîche avant. Elle n’a pas de permis d’alcool. Par contre, ses tacos et ses tamaleras sont à se jeter par terre.

Bonne semaine!


St-Valentin
Partagez


Article suivant

Et aussi …