Les brunchs

Ne serait-ce que pour ne plus avoir à répondre à la sempiternelle question : « Et pour bruncher, tu vas où ? », voici une petite liste d’adresses divertissantes où les gens travaillent avec leur cœur autant qu’avec leur tête et d’où vous devriez ressortir rassasiés. Je vous épargne le détail des menus, ne serait-ce que pour vous inciter à vous déplacer pour aller vérifier sur place. Je doute que vous soyez déçus.

1. Commençons donc par deux maisons ouvertes dès l’aube où vous pourrez prendre votre petit-déjeuner si vous tombez du lit à l’aube. À fréquenter également si vous avez festoyé très fort et que votre corps exténué demande un petit boost après (ou avant) dodo :

Olive & Gourmando — Dès 8 h, les foules se pressent. Viennoiseries impeccables, Egg in your face et cafés irrésistibles préparés par la plus charmante barista en ville. On resterait des heures, si ce n’était des foules exigeant qu’on les laisse goûter elles aussi à toutes ces merveilles.

351, rue Saint-Paul Ouest – 514.350.1083

Olive et Gourmando Oive et Gourmando

Beauty’s — Imaginons que la perspective de vous préparer deux œufs sur le plat à la maison vous semble au-dessus de vos forces, la maison s’occupera de tout pour vous et avec le plus grand soin. Vers 7 h 30, seuls les habitués sont là ; ça se gâte un peu, plus tard en matinée, mais faire la file semble politiquement acceptable ici.
93, avenue du Mont-Royal Ouest – 514.849.8883

Beautys

 

2. Poursuivons avec trois adresses “ethniques” recommandables

Byblos le petit café — Les 74 confitures de la patronne, l’omelette au feta, l’assiette de feta et fines herbes, les grands thés iraniens. On aime beaucoup cette maison où l’on croise des clients venant autrefois en célibataires en maraude, accompagnés aujourd’hui de leur progéniture également conquise par l’endroit.
1499, avenue Laurier Est – 514.523.9396
Byblos

Madre 
— Mario Navarrete Jr fait toujours les choses en grand. Bruncher chez cet hyperactif de la casserole est toujours une expérience. On annonce la mutation imminente de sa énième adresse À table, rue Fleury en Madre Bis. Ahuntsic va donc vibrer latino-chic dès l’aube.
2931, rue Masson – 514.315.7932 (Seulement le dimanche)

Madre

Ruby Rouge — Dans cet immense hall de gare version Beijing, on pioche dans les chariots de dim sums au gré de ses envies. Convivial, familial et extrêmement divertissant. Note pour ne pas me faire mal voir de ceux qui se seraient levés trop tard : cette adresse est immonde (bon d’accord j’exagère, disons vraiment très mauvaise) en soirée. Sans doute un autre chef (ou pas de chef du tout) et pas de brigade. Par contre, brunchs et midis chaleureusement conseillés.
1008, rue Clark – 514.390.8828

 

3. Enchaînons avec cinq adresses proposant de solides brunchs

Evoo — Sophie Ouellet et son complice irlandais Peter Saunder préparent des petits plats décoiffants. On se surprend à être surpris de manger si bien, si tôt. Le décor mériterait un sérieux ajustement, mais vous serez si impressionnés par les assiettes que cela vous échappera sans doute. Tant mieux, les assiettes sont vraiment remarquables.
3426, rue Notre-Dame Ouest – 514.846.3886

EVOO EVOO

Lawrence — Les foules hipstérisantes se hâtent pour ne pas manquer l’ouverture à 10 h. Les non-hipsteriants sont là aussi. Il faut dire que la cuisine de Mark Cohen est assez ébouriffante pour combler toutes les papilles curieuses, délicates et ouvertes sur le monde. Britain by the pound et même un peu plus.
5201, boulevard Saint-Laurent 514.503.1070

Lawrence Lawrence

Maison publique — Au cœur de Plateauland, oh excusez ! Plateauville, un irréductible grand roux de l’Ouest s’est installé. Derek Dammann et sa brigade proposent des brunchs redéfinissant la notion de solide. Appétits d’ogres et d’ogresses bienvenus. Britain by the ton.
4720, rue Marquette 514.507.0555

Maison publique Maison publique

Le Comptoir — Quelle que soit la personne aux fourneaux, Ségué, Adèle ou Gabrielle, manger ici est toujours une fête et un moment de grand plaisir pour qui sait observer le travail en cuisine. Pour qui sait apprécier la bonne chère également. Le brunch ne fait pas exception et l’on apprécie l’attention et le soin accordés à l’ensemble autant qu’aux moindres détails.
4807, boulevard Saint-Laurent
 – 514.844.8467

Le comptoir Le comptoir

 

3. Poursuivons avec deux maisons où l’on mange chic et tôt

Maison Boulud — Ne cherchez plus où inviter vos parents légèrement embourgeoisés ou cette nouvelle flamme préférant le cachemire à la cuirette. La Maison Boulud fait des miracles dès l’aube, service impeccable, menus à l’avenant. La patte du chef Riccardo Bertolino marque du sceau de la très grande qualité tout ce qui est posé sur votre table.
122 rue Sherbrooke Ouest 514.842.4224

Maison Boulud

Leméac — Ce qui se fait de mieux dans la catégorie brasserie chic. Le tout Outremont est là et les cloches de Saint-Viateur auront beau vous rappeler que la gourmandise est un péché, vous succomberez. Je suis sûr que Dieu est gourmande. Oui, oui, gourmande.
1045, avenue Laurier Ouest – 514.270.0999

Lemeac

 

4. Finissons avec quelques légumes intelligents

Santa Barbara — Les cinq propositions de brunchs de la maison vous garantissent cinq passages heureux rue Zotique. Et comme les proprios sont de bonnes âmes, généreuses et gourmandes, vous pourrez prier avec eux Sainte-Barbara pour avoir un peu plus de çi et beaucoup plus de ça.
436 rue Saint-Zotique Est, 514.273.4555

Santa Barbara





You Might Also Like


  • gabrielle
    23 mars 2013 at 17 h 33 min

    Bon, et bien je vais tester le Evoo sous peu alors, en plus que c’est dans mon quartier! 🙂

    • Tastet
      Tastet
      24 mars 2013 at 21 h 24 min

      Je l’ai mis dans la liste en pensant à toi 🙂

  • Marie-Pier
    5 avril 2013 at 10 h 49 min

    J’ajouterais le Café Souvenir : meilleure omelette en ville!

  • Fiers partenaires